En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Apple refuse d’indemniser une passagère d’avion après l’explosion d’un casque sans fil

La passagère australienne dont le casque sans fil avait pris feu à bord d’un avion il y a quelques semaines, la brûlant au visage, ne recevra pas d’indemnisation de la part d’Apple. Alors qu’elle demandait à être dédommagée, la marque à la pomme vient de réfuter toute responsabilité dans l’incident en mettant en cause des batteries tierces. 

casque audio

Il y a quelques semaines, une australienne s’était brûlée au visage alors qu’elle écoutait de la musique avec un casque sans fil qu’elle aurait acheté dans un Apple Store. Les écouteurs avaient pris feu à bord d’un avion, lors d’un vol Beijing-Melbourne. Heureusement, tout ceci s’était achevé sans grand dégât pour les passagers, même si la principale victime avait subi de légères brûlures au cou, au visage et à la main, en plus d’avoir eu ses cheveux brûlés.

Apple : c’est la faute à des batteries tierces

Alors que la victime — qui a demandé à rester sous anonymat — exigeait des dédommagements pour les dégâts subis, Apple vient de répondre à sa requête en réfutant toute responsabilité dans l’incident qui s’était produit puisque les batteries mises en cause n’auraient pas été fournies avec le casque.

« Notre enquête a montré que le problème venait d’une batterie tierce », a déclaré un représentant d’Apple dans une notification adressée à l’avocat de la victime.

La femme se dit déçue par la décision d’Apple. «Le casque ne fonctionne pas sans des batteries, mais nulle part – y compris sur l’emballage – il n’était précisé la marque de batterie à utiliser», a-t-elle confié dans une déclaration.

Elle dit avoir acheté le casque en 2014 en détaxe. La batterie quant à elle a été achetée récemment en Australie, son pays de résidence.

Une chose est certaine, quel que soit à qui la responsabilité incombe, cet incident montre une fois de plus qu’il ne faut jamais dormir sur ses deux oreilles avec des appareils équipés d’une batterie, encore moins lorsqu’on les embarque dans un avion. Les explosions du Galaxy Note 7 restent encore fraîches dans nos mémoires, et le smartphone avait d’ailleurs été interdit dans les cabines.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
  • Daoud T.

    Sait-on de quels écouteurs s’agit il ?

d2671a165213d67d6de93496f626317c-------------------------------