En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

CES 2017 : Razer Project Valerie, l’hallucinant PC portable aux trois écrans 4K

Le Razer Project Valerie est la nouvelle idée folle du constructeur américain qui sait parler aux gamers. Razer profite du CES 2017 pour montrer ce projet très ambitieux qui, s’il est commercialisé, s’adressera à une niche très précise de joueurs. Présentation de ce PC portable démesuré aux trois écrans.

Prenez un PC portable, rangez deux écrans supplémentaires dans l’écran principal, et vous avez le Project Valerie de Razer. Le PC portable est équipé de trois écrans IGZO de 17,3 pouces avec une définition 4K Ultra HD, ce qui permet d’obtenir une définition Surround de 12K, soit 11520 x 2160 pixels. Les écrans en questions sortent de chaque côté et viennent se positionner légèrement devant le principal grâce à des bras articulés.

Les ingénieurs de chez Razer semblent s’être fait plaisir avec ce prototype qui a de quoi faire rêver plus d’un joueur. Le Project Valerie est relativement compact une fois replié si l’on tient compte de ses caractéristiques hors norme. Il fait 3,6 cm d’épaisseur et pèse 5,4 kilos. L’écran est bien sur compatible avec la technologie G-Synch pour ajuster leur fréquence de rafraîchissement en fonction du GPU.

La carte graphique embarquée est une Nvidia GTX 1080. C’est une des plus puissantes de la marque, mais cela semble tout de même assez limité pour jouer sur trois écrans 4K. Razer a peut-être une astuce qu’ils n’ont pas dévoilée.

Le châssis du Project Valerie est entièrement en aluminium comme celui du Razer Blade Pro. Cette nouvelle configuration démesurée semble d’ailleurs avoir cette version comme base de travail, à laquelle des écrans ont été ajoutés.Nous verrons si ce nouveau monstre rejoindra vraiment la boutique en ligne de la marque aux côtés des Razer Blade, Stealth et Pro. Pas de date de sortie ni de prix, mais le tarif devrait piquer.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires