En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Culture Geek


Connaissez-vous les origines de la Culture Geek ? À l’origine, « geek » désigne une personne à contre-courant des tendances et des modes, un brin associable, du moins dans la vie réelle. Un geek est très porté sur tout ce qui a trait à la programmation, aux jeux vidéos, à la bidouille, aux ordinateurs et à la science en général. Aux États-Unis, c’était, il n’y a encore pas si longtemps, l’archétype du looser.

Aujourd’hui, quelques-unes des plus grosses fortunes de la planète revendiquent ce qualificatif. Mark Zuckerberg, le feu Steve Jobs, Jeff Bezos, Elon Musk, etc. Chemin faisant, l’Homme 2.0 s’est mué en leader, popularisant la Culture Geek auprès du grand public. En parallèle de l’avènement de « l’homo geekus » la technologie a progressé de façon fulgurante. En effet, le fruit de 60 ans de technologie est encore et toujours rendu obsolète l’année suivante.

La conséquence se voit très clairement autour de nous : smartphones surpuissants, développement de l’intelligence artificielle, voitures autonomes, réalité augmentée, reconnaissance faciale, jeux vidéos de plus en plus immersifs grâce aux casques de réalité virtuelle, mais aussi surveillance de masse…

Longtemps, les États sont restés en dehors d’internet, jusqu’à ce que le réseau devienne suffisamment populaire pour que celui-ci se mue en un espace de libertés sans frontières et que les États se rendent compte qu’internet est un formidable moyen de s’organiser, loin de son influence. Les geeks ne sont pas uniquement des personnes férues de technologie. Ils constituent aussi une force, notamment incarnée par les Anonymous, Wikileaks, Julian Assange ou encore Edward Snowden.

Articles de fond, nouveautés, curiosités high-tech, réflexions, retrouvez ici toutes les actualités autour de la Culture Geek, sur PaperGeek évidemment !

e999b6e038a0c677fa1f107ad5ffa04433333333333333333333333