En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Facebook : des millions d’utilisateurs « décèdent » à cause d’un énorme bug

Facebook a annoncé en début de weekend la mort de millions d’utilisateurs du réseau, dont celle de son fondateur Mark Zuckerberg. Il s’agissait bien heureusement d’une erreur, causée par un énorme bug sur la plateforme. Des millions de profils de la plateforme se sont ainsi brièvement retrouvés en mode ‘mémorial’ faisant ainsi craindre le pire aux proches des utilisateurs victimes du bug. 

Facebook : des millions d'utilisateurs "décèdent" à cause d'un énorme bug

Dans l’actualité, on voit de temps en temps des personnalités annoncer par erreur la mort d’une célébrité ou d’une autre personnalité. Avec les conséquences en termes d’image pour celui ou celle qui se livre à ce genre de dérapages que l’on connaît. Et bien Facebook vient de nous montrer que vous pouvez vous aussi vous retrouver victime de ce genre d’erreurs. Puisque des millions d’utilisateurs ont dû ce weekend expliquer à leurs proches… qu’ils étaient bien vivants.

Entre vendredi et samedi, un énorme bug sur Facebook a ainsi conduit des millions de profils dont celui de Mark Zuckerberg en personne a passer en « mode mémoriel ». Ce qui, vous vous en doutez, a rapidement semé la panique sur le réseau social. Heureusement, le bug a pu être rapidement corrigé.

Pendant un bref instant aujourd’hui, un message créé pour les profils mémorialisés a été posté par erreur sur d’autres comptes. C’est une erreur terrible que nous venons de réparer. Nous sommes vraiment désolés que cela ait pu arriver et avons travaillé aussi vite que possible pour le réparer.

Pour vous donner une idée, si vous aviez loupé la chose, de ce que cela donnait, on pouvait par exemple lire sur le profil de Mark Zuckerberg : « Nous espérons que les personnes qui aiment Mark trouveront du réconfort dans les choses que d’autres partagent pour se souvenir et célébrer sa vie ». On a immédiatement vu sur Facebook et Twitter des milliers de messages pour dire que tout allait bien avant que tout ne rentre dans l’ordre.

Lorsqu’un proche meurt, il est possible de transmettre au réseau social une preuve de décès, après laquelle le compte peut être transformé en « mémorial » pour que les proches puissent laisser des témoignages sur son wall. Dans le cas contraire, le compte Facebook peut subsister tel quel ou être supprimé à la demande d’un proche. Un tel florès de comptes d’utilisateurs décédés n’était donc pas, vous vous en doutez, réaliste.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
443c35536afc3114644b189631f4c7c9EEEEEEEEEEEEEE