En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Free Mobile : débit réduit pour les abonnés à partir de cette année !

Les abonnés Free Mobile ne vont pas du tout aimer cette news. Leurs débits descendants et montants en 3G seront désormais fortement bridés lorsqu’ils seront en itinérance sur les antennes d’Orange. Ce faisant, Free Mobile se plie aux demandes de l’ARCEP, puisque le 4e opérateur mobile doit in fine développer son propre réseau.

free-mobile-le-debit-itinerance-a-baisse-depuis-dimanche-merci-larcepLe débit itinérance des clients Free Mobile a fortement baissé pour suivre les recommandations de l'ARCEP

Avoir Free Mobile devient de plus en plus une question de couverture. La possibilité de profiter du réseau 3G Orange devient de moins en moins intéressante, au fur et à mesure que Free Mobile se plie aux demandes de l’Arcep, le gendarme des télécommunications en France. Free Mobile doit en effet se détacher de l’itinérance Orange et développer son propre réseau selon le calendrier donné à l’autorité.

En septembre dernier, un premier pallier de bridage à 5Mbit/s avait été atteint, rappellent d’ailleurs nos confrères de Phonandroid. Depuis le 1er janvier, ils passent donc à 1 Mbit/s en descendant et 448 kbits/s en montant. De quoi assurément ne pas profiter de votre enveloppe data si vous vous trouvez dans une zone peu ou pas couverte par les antennes de Free. Mais le pire est à venir.

Selon le calendrier, en 2019 le bridage passera à 768 kbit/s (débit descendant) et 384 bit/s (débit montant). Puis en 2020, à 384 kbit/s. Selon les derniers chiffres à notre disposition, en juillet 2016, la couverture 3G Free Mobile atteignait 85% de la population, quand la couverture 4G était de 69%. Il y a donc encore beaucoup d’abonnés qui ne peuvent pas profiter de leur forfait Free Mobile sans passer par l’itinérance sur le réseau d’Orange.

Selon des chiffres de novembre, les abonnés Free Mobile sont aujourd’hui, et en moyenne 75% du temps sur les antennes de Free Mobile. Sans surprise, comme le montrent des statistiques de Nperf les grandes agglomérations sont particulièrement bien couvertes par Free, mais l’itinérance devient vite vitale (et la connexion très lente) dès qu’on s’en éloigne. A l’inverse de l’itinérance, les débits en 4G sur le réseau Free Mobile s’améliorent.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
  • Alberic de la Crochais

    Et alors, si l’on est chez Free comme moi, ce n’est pas pour aller sur facebook partout. Simplement, pour le prix et la politique de Free de non bridage contrairement justement a Orange… En effet Free est le seul a ne pas bridé ses accès internet et ce depuis le début (Eh oui au début Orange bridait internet au seul port 80 (HTTP) le reste était une option payante (par exemple les mails)). Aujourd’hui par exemple Free est le seul a permettre les appels SIP (cela permet de répondre a son fix depuis son téléphone portable pourvu que l’on ait internet (4G ou Wifi))… bref tout un tas d’avantages non négligeables au moins par principe.

    • Tout à fait d’accord avec vous, mais reste que pour ceux qui se trouvent loin des antennes Free, c’est encore la cata. Le déploiement avance mais lentement…

  • quercy46

    Free Mobile : nouvelle limitation de débit pour les clients connectés sur les antennes 3G Orange
    Déjà si les clients Orange pouvaient avoir la 1G partout !!
    Un client bas débit Internet et zone blanche en mobile….