En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Harry Potter : il affirme qu’il ne le lira jamais, un libraire lui twitte le tome 1 ligne par ligne

Harry Potter a surtout des fans, mais il reste bien sûrs quelques irréductibles critiques de la saga qui détestent. Parmi eux, un journaliste du tabloïde britannique Daily Mail ouvertement pro-Trump, qui lors d’un clash avec JK Rowling a répondu qu’il ne lirait jamais Harry Potter. Un libraire s’est alors introduit dans la conversation, bien décidé à twitter au journaliste l’intégralité du tome 1 du livre, ligne par ligne, à la main !

harry potter affirme lira jamais libraire lui twitte tome ligne

Ce weekend, JK Rowling s’est écharpé avec un journaliste britannique du nom de Piers Morgan, largement inconnu en France. Pour faire simple, ce pro-Trump était l’invité d’un talk show dans lequel il défendait avec poigne la politique de Donald Trump, notamment le fameux décret anti-immigration et les joutes du nouveau locataire de la Maison Blanche contre les juges fédéraux.

Ce n’est pas la première fois, c’est un éditorialiste connu pour ses positions, et il est régulièrement invité sur les plateaux de télévision. Là on est sur HBO, aux Etats-Unis, donc, et quand le britannique commence sa diatribe pro-Trump l’un des invités lui dit carrément « d’aller se faire f***** ». Cela aurait pu passer inaperçu de ce côté-ci de l’Atlantique, surtout sur le continent. C’était sans compter ce tweet de JK Rowling :

Oui, voir Piers Morgan se faire intimer d’aller se faire f***** en live à la TV est *exactement* aussi satisfaisant que je l’avais toujours imaginé.

Un libraire twitte le tome 1 de Harry Potter à un journaliste qui promet qu’il n’en lira pas un mot

S’en est suivi un échange tendu entre Piers Morgan et JK Rowling commençant par ce tweet quelque peu malheureux de l’éditorialiste : « C’est pour cela que je ne lirais jamais un seul mot de Harry Potter« . Ce à quoi l’auteure lui répond : « si vous aviez seulement lu Harry Potter vous sauriez que l’inconvénient lorsque l’on cire les bottes de la plus grosse brute à l’école, c’est qu’on finit brûlé vif ».

Pendant ce temps, un libraire s’introduit dans la conversation, et commence à twitter ligne par ligne le tome 1 de Harry Potter à l’éditorialiste. Le défi a commencé le 11 février, et représentera en tout 32.567 tweets tous écrits à la main. Interrogé par Sky News, le libraire a rétorqué que « puisqu’il passe clairement toute la journée sur Twitter à observer sa timeline » il finirait bien par lire un peu de Harry Potter.

Pour ajouter un peu de piquant, le libraire ajoute qu’il ne tente pas de noyer ou de pourrir le feed de l’intéressé : « bien sûr que je lui envoie par petites bouchées. Cela lui permettra, je l’espère, de le rendre capable de le faire, plutôt que de le contraindre dans ce processus intimidant qu’est la lecture d’un livre en entier ». Voici les tweets de l’échange, en anglais (traduit plus haut) ainsi que deux tweets du libraire.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires