En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

iPhone : Foxconn va licencier presque tout le monde et robotiser ses usines

Apple se plie à l’une des demandes et promesses de campagne du président-élu Donald Trump : la firme travaille en ce moment à relocaliser la production d’iPhone aux USA, où le coût du travail n’est pas, comme vous vous en doutez, aussi compétitif qu’en Chine. Du coup, l’un de ses sous-traitants principaux, Foxconn, dévoile ses plans pour robotiser entièrement la production d’iPhone. A commencer par ses usines chinoises. 

Pour produire les iPhone, Foxconn, le sous traitant d'Apple aura recours aux robots, désormais et détruira des emplois

Ce devrait être l’une des mesures les plus choc de Donald Trump pour stimuler l’emploi et la croissance aux Etats-Unis : Trump avait menacé Apple de représailles fiscales et de boycott si l’entreprise ne relocalisait pas sa production d’iPhone et d’ordinateurs sur le territoire des USA. Conscient de la réalité de la menace, Tim Cook, le patron d’Apple a donc demandé à ses principaux fournisseurs de trouver une solution.

On se doutait alors que la firme, pour minimiser au maximum ses coûts ferait le moins possible appel à de la main d’oeuvre. Et bien Foxconn, l’un des principaux fournisseurs d’Apple, vient d’annoncer ses plans pour robotiser ses usines. Pas seulement ses usines aux USA, non, même les usines chinoises ! La promesse de Trump, tout en ne créant qu’une petite poignée d’emplois aux Etats-Unis, détruira donc des emplois ailleurs dans le monde.

L’info vient du journal DigiTimes : Day Jia-peng, membre de l’équipe dirigeante du principal fabricant des iPhone, Foxconn, a dévoilé les plans de l’entreprise pour entièrement se séparer de toute main d’oeuvre dans ses usines actuelles et à venir. Tout sera à terme remplacé par des robots, véritables employés-modèle. Ces derniers réaliseront dans un premier temps uniquement les tâches trop critiques, rébarbatives ou dangereuses pour les salariés humains.

Foxconn montre à Apple l’avenir des usines, où le coût de la main d’oeuvre importera peu

Avant de vite monter en grade pour mettre en place des lignes de production entièrement automatisées. Dans une troisième étape, la plupart des salariés seraient licenciés, l’entreprise ne gardant que le strict minimum pour superviser les lignes de production, inspecter les produits et les tester.

Le dirigeant a cité les usines de Foxconn situées à Chengdu, Shenzhen, à Zhengzhou, dont on apprend qu’elles sont déjà presque déjà en train d’accéder à la phase deux et trois. La moitié des iPhone produits sont fabriqués dans l’usine de Zhengzhou, dont, pour l’heure, seul le segment CNC (pour usiner la coque et les pièces métalliques) a été automatisé. 40 000 robots ont été déployés pour le moment dans l’ensemble des usines de ce sous-traitant.

Foxconn, qui fabrique elle-même ces robots, selon le site américain Uberguizmo a la capacité d’en déployer 10000 supplémentaires chaque année. On imagine donc que lorsque les premières lignes d’iPhone seront rapatriées aux USA, celles-ci ne créeront pas vraiment beaucoup d’emplois. Et qu’à terme, l’effet le plus visible de la mesure sera surtout de mettre plusieurs dizaines de milliers de chinois au chômage. On suivra donc tout cela avec attention.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
  • Mha Bay

    si les entreprise ne veulent pas payer la main d œuvre , un jour ou l autre il y aura personne pour acheter ces telephones

    • Jean-Marie LEVEUX

      Robots ou pas, de toute façon les ouvriers de foxconn ne peuvent pas se payer d’iphone.
      On est loin du modèle Ford ou ses principaux clients étaient ses propres employés …

    • Jul974

      Non non, y’a les riches. Et les pauvres.