En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

La Nvidia GTX 1080, une carte graphique faite pour cracker les mots de passe

La Nvidia GTX 1080 est une carte graphique aussi excellente pour jouer à des jeux vidéo parmi les plus exigeants que pour cracker des mots de passe ! Son GPU permettrai en effet de tester jusqu’à 7100 combinaisons par seconde. Soit presque deux fois plus que ce dont était capable la plus puissante des cartes graphiques de la génération précédente.

La Nvidia GTX 1080, une carte graphique taillée pour cracker des mots de passe

On a plutôt l’habitude de se doter d’une carte de graphique de course pour jouer à des jeux qui rivalisent de réalisme. Ou pour utiliser des casques de réalité virtuelle comme le HTC Vive parmi les plus exigeants. Mais avez-vous déjà pensé à utiliser votre carte graphique pour cracker des mots de passe ? C’est pourtant un exercice dans lequel excelle la dernière née de Nvidia, la GTX 1080, comme l’a montré une étude d’Oleg Afonin, expert en sécurité chez Elcomsoft.

Oleg Afonin lui a fait cracker des documents Word pour les besoin de son étude. En tout, le GPU de la carte graphique peut tester 7100 combinaisons différentes à la seconde, contre 3800 pour la meilleure carte de la génération précédente. Combien, en comparaison, un CPU seul peut réaliser de tests de combinaisons ? À peine 30. Cracker un mot de passe de 6 caractères avec cette carte graphique prendrait donc au maximum 83 heures contre un peu plus de deux ans avec un CPU seul.

Les GPU sont des As du calcul en parallèle

En fait les GPU sont conçus pour pouvoir réaliser un maximum d’opérations en parallèle. Une propriété particulièrement utile pour cracker des mots de passe. Du coup certains GPU peuvent laisser sur place le plus puissant des processeurs AMD ou Intel. Mais ne vous y trompez pas, si on n’utilise pas des GPU partout en lieu et en place des CPU c’est que chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Un GPU est vraiment conçu pour gérer un type de code, avec des tonnes de calculs à effectuer en parallèle. C’est cette spécificité qui les rend particulièrement adéquat pour les jeux vidéo. Mais au final, lorsqu’on parle d’une utilisation de tous les jours, un CPU est plus approprié. Il est beaucoup moins bon en calcul parallèle, certes, mais il peut gérer de nombreux types de données à la fois. C’est lui qui vous permet de faire du multitâches dans votre système d’exploitation.

Mais cette impressionnante différence laisse rêveur. Bien sûr, cela nous invite à choisir des mots de passe nettement plus sécurisés. Mais aussi cela nous interroge sur ces autres cas où justement ce type d’architecture est préférable au CPU. Le minage de Bitcoins, par exemple.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires