En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Netflix : la série Castlevania provoque la fureur de certains croyants, le créateur se défend

La série Castlevania, disponible sur Netflix depuis le 7 juillet, est accuse d’être anti-chrétienne… Le créateur et producteur de la série, Adi Shankar, se défend. Pour lui, le monde n’est pas manichéen : ce n’est pas parce qu’un évêque est méchant dans la série que cette dernière est contre tout ce qui touche au Christianisme.

castlevania netflix

Dévoilée par le biais d’une bande-annonce sanglante dernièrement, la série Netflix adaptée des jeux vidéo Castlevania est enfin disponible, depuis le 7 juillet. Les réactions qu’elles a engendrées sont plutôt positives sur la toile, mais quelques-unes font exception : la série déplait fortement à certains croyants. Son créateur Adi Shankar a immédiatement pris la parole pour défendre son point de vue.

Netflix : Castlevania déchaine certains croyants, le créateur se défend

La première saison de la série au casting vocal prestigieux est à peine sortie que déjà, une polémique fait surface concernant la représentation de la religion chrétienne dans la série. Selon Adi Shankar, créateur et producteur de la série, « l’art existe aussi pour ouvrir des débats », il a donc tenu a prendre la parole :

J’admets que la première saison de Castlevania critique l’Évêque et ses adeptes. Mais ce ne sont pas les seuls religieux représentés. Ceux qui ont vu lle quatrième épisode savent que Trevor s’allie à un prêtre qui utilise de l’eau bénite pour qu’elle soit utilisée contre les démons de Dracula (…). Je ne vois pas ça comme anti-chrétien ou anti-Église.

Même si le méchant de la série est un évêque, ce n’est pas une preuve suffisante d’une position anti-chrétienne selon le producteur, qui rappelle que le monde n’est pas manichéen :

Le but était de montrer un monde qui ne se résume pas à un combat du bien contre le mal.

Castlevania connaitra de toute manière une seconde saison, déjà officialisée par Netflix. Adi Shankar quant à lui aimerait produire une adaptation des jeux vidéo Metroid. Entre tout ceci et la série The Witcher, Netflix a de quoi faire niveau adaptations vidéoludiques !


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
  • Daneel Ellinggton

    les croyants… personne leur demande leur avis à ceux-là ! toujours à s’occuper de ce qui ne les regarde pas.

8d1cb0e73b68906429dd44366837af4b00000000