En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Selfie : elle détruit accidentellement 200.000 dollars d’oeuvres d’art, voici la vidéo

En voulant prendre un selfie, une femme est tombée sur une série de présentoirs d’oeuvres d’art, entrainant les autres comme des dominos : 200.000 euros d’oeuvres d’art ont été détruites en quelques secondes. Bien sûr, elle souhaitait ne prendre qu’un innocent selfie, et bien sûr, s’admirer dans l’écran de son smartphone monopolise toute l’attention. Hélas, pour elle, la caméra de vidéosurveillance a tout immortalisé !

selfie facepalm

Les selfies rendent-ils les gens idiots ? Cette histoire va sans doute vous rappeler celle de Narcisse qui à force de s’admirer dans le reflet de l’eau d’un puits finît par tomber dedans. On est à Los Angeles, à la galerie The 14th Factory dans la salle de « Hypercaine », une installation de Simon Birch, un artiste hongkongais.

Pour un selfie une femme détruit accidentellement 200.000 dollars d’oeuvres d’art, en vidéo

La salle est remplie de présentoirs sur lesquels on peut voir des couronnes stylisées un peu à la Basquiat et d’autres objets. Précisons avant de poursuivre, que l’expo est à la base une véritable invitation au crime : pour preuve, le Los Angeles Times, qui titrait son reportage « Oh, vous allez faire des selfies géniaux à la 14th Factory de LA, où l’art est si social ». Maintenant la suite !

On a donc cette pièce avec pleins de sculptures de couronnes qu’il ne faut surtout pas toucher. Mais on peut toujours faire un petit selfie en faisant croire qu’on en a mis une sur la tête, non ? Histoire de faire le plein de likes sur Instagram… la visiteur s’accroupit alors devant le présentoir tout en haut à droite de l’écran. Et alors qu’elle vérifie si ses cheveux sont parfaitement coiffés, on imagine, son boule renverse le premier présentoir.

Qui à son tour fait tomber le suivant et ainsi de suite. Gloria Yu, citée par nos confrères de Gizmodo, détaille l’étendue des dégâts :

Trois sculptures sont endommagées de manière permanente et les autres à des degrés variés. Le coût approximatif des dégâts est de 200.000 dollars

L’histoire ne dit pas si la responsable du selfie casse-tout devra rembourser elle-même les dégâts ou si c’est la galerie en raison quand même du côté un peu bancal et mal protégé de l’installation. Mais les images de la caméra de vidéosurveillance valent leur pesant de cacahuètes :


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
fd2743f250d420bef6c6b0f4c806506fYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY