En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Un apprenti hacker bousille 88 ordinateurs d’une école avec une clé USB

Un apprenti hacker et étudiant de l’école supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA) a littéralement bousillé 88 ordinateurs de son école à l’aide d’une clé USB équipée d’un virus. Le jeune homme a laissé trop de traces pour ne pas être appréhendé, et passera prochainement devant le juge. Le coût des réparations est estimé 250.000 euros.

Un apprenti hacker bousille 88 ordinateurs d'une école avec une clé USB

Il affirme avoir fait tout cela « par curiosité » et « pour voir combien d’ordinateurs [de son école] tomberaient » en utilisant son virus. Un étudiant de l’ESTACA (Laval) a apparemment bousillé une grande partie des ordinateurs de son établissement (88 pour être exact) en les infectant avec un virus informatique.

Le problème, c’est que l’apprenti hacker, en plus de créer des dommages visiblement coûteux à réparer (la facture est estimée à 250.000 euros), a laissé des traces partout. Du coup, lorsque le chef du parc informatique de l’école s’est rendu compte des dégâts, la responsabilité du jeune étudiant de 4e année, 21 ans, est vite apparue comme une évidence.

Il aura beau eu reconnaître les faits immédiatement, l’école a porté plainte. L’étudiant a fait de la garde à vue et passera devant un juge en mai 2017. Il pourrait être amené à rembourser une partie des réparations. Le pire sans doute, est que cela veut probablement dire aussi qu’il sera expulsé de son école.

Cette affaire est en tout cas un exemple parmi tant d’autres des dégâts que peuvent causer les clés USB. Celles-ci peuvent contenir des virus, comme dans ce cas, être un petit ordinateur capable de réaliser des actions automatiquement lorsque branché, ou encore contenir des condensateurs capables de griller n’importe quel port USB.

On voit d’ailleurs un exemple de la technique de « la clé USB tombée par-terre » dans la série sur le hacking Mr Robot. Dans la série, cela permet au groupe d’hacktivistes d’entrer dans le système informatique de la police, pour leur permettre de viser des objectifs plus importants par la suite.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
56ba18bcb03de4081efebe07198f36b6pppp