En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

WannaCry : comment télécharger et installer le patch Windows anti-ransomware

Le redoutable ransomware WannaCry résonne désormais bien fort dans toutes les consciences. L’ampleur de la cyberattaque qui l’exploite est si impressionnante que Microsoft a publié des mises à jour à appliquer en urgence sur les terminaux tournant encore certaines versions de Windows.

wannacry patchs

Tout ou presque a déjà été dit sur le virus WannaCry qui a mis le monde entier dans un état d’alerte maximal. Peu d cyberattaques ont eu cette ampleur dans le monde. Tout avait commencé par une paralysie d’un certain nombre d’hôpitaux britanniques dès le vendredi 12 mai. Mais les heures passant, les faits se sont révélés bien plus inquiétants. L’attaque synchronisée a affecté plus de 200 000 ordinateurs dans 150 pays dans le monde. Particuliers comme entreprises sont concernés.

Microsoft a publié des correctifs destinés à certains anciens modèles de Windows. Elles disposent en effet de failles permettant à WannaCry de s’y déployer. Si vous ne l’avez pas encore appliqué, c’est le moment plus que jamais.

WannaCry : des patchs pour se protéger d’une attaque

Bien qu’un jeune ingénieux ait activé un Kill Switch qui a permis d’enrayer la propagation de WannaCry, cette parade n’a d’effet que sur la version 1 du virus. Elle n’a nécessité qu’un simple changement de nom de domaine de la part des auteurs de cette menace pour que le ransomware continue à nouveau sa besogne dévastatrice dans de nouvelles moutures.

Ainsi, les particuliers et entreprises n’ont qu’une seule solution pour se protéger : installer les mises à jour proposées par Microsoft. Nous apprenons d’ailleurs à cet effet qu’une update avait déjà été publiée en mars à ce propos. Ainsi donc, les utilisateurs ayant leur système à jour ou effectuant régulièrement les mises à jour de sécurité devraient être hors de portée d’une éventuelle attaque de WannaCry.

Toutefois, certaines versions de Windows n’y avaient pas eu droit, car ne bénéficiant plus de certains types de support de sécurité de la part de Microsoft. Raison pour laquelle la firme de Redmond dit avoir publié de manière exceptionnelle des correctifs à l’attention des utilisateurs de ces versions. Le patch sera également déployé via le centre de mise à jour des terminaux concernés.

Les liens de téléchargement pour effectuer les mises à jour sans plus attendre

Il s’agit des versions suivantes de Windows :

Et pour finir, tous les utilisateurs utilisant des versions plus récentes de Windows doivent s’assurer d’avoir activé les mises à jour sur le système, sans quoi ils auraient raté la mise à jour de mars dernier. Ils resteraient donc tout aussi vulnérables jusqu’à ce qu’ils aient procédé aux mises à jour nécessaires.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
  • jeremie duval

    merci

  • System7

    Etrange qu’il y ait Windows 8 dans la liste.
    Entre XP et 8 il y a Vista et 7 qui ne sont pas listés.

    • aztazt

      C’est normal, XP est un système encore très (trop…) utilisé dans l’industrie alors que Vista et 8 n’ont quasiment pas été utilisés chez les pros. Windows 7 représente encore l’énorme majorité du parc mondial en entreprise.

34348865d1f0549d30466ec3d7e3379b>>>>>>>>