En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Zelda : un fan contrôle tout chez lui au son de l’Ocarina et c’est magique, en vidéo

Un fou de Zelda, bidouilleur de l’extrême a tout connecté chez lui et contrôle tout grâce à un Ocarina, aux sons du jeu vidéo ! Derrière cette ode d’amour au jeu vidéo culte, Allen Pan a eu recours à son imagination, de l’huile de coude, beaucoup de fils, du scotch et surtout des Raspberry Pi. 

zelda fan controle son ocarina magique video

Link, le héros de Zelda joue de l’ocarina dans Ocarina Of Time. Le chant de cet instrument à vent est doté de nombreux pouvoirs dans le jeu, comme transformer le jour en nuit et inversement, ou encore ouvrir des portes. Allen Pan dont nous allons vous parler dans cet article n’est autre que la personne qui se cache derrière une chaîne Youtube que vous connaissez peut-être déjà, Sufficiently Advanced.

Fan de Zelda, il s’est mis en tête de tout contrôler chez lui grâce des Raspberry Pi, des moteurs servo, un micro, beaucoup de fil, du scotch. Et surtout un Ocarina « magique« , aux sons que l’on peut entendre dans les aventures de Zelda. Dans la vidéo, on voit donc Allen Pan sortir de sa voiture, aller fers sa maison. En guise de clé, il joue un premier chant à sa fenêtre. La suite, c’est une avalanche de courts morceaux d’ocarina issus du jeu.

Zelda : un bidouilleur fou contrôle tout chez lui au son de l’Ocarina

Chacun représente une action qui vise à contrôler un aspect de son intérieur. Ainsi le chant du soleil allume logiquement la lumière, le boléro du feu fait monter le chauffage, le champ des tempêtes commande l’allumage d’un générateur de brouillard DIY, et le menuet de la forêt donne de l’eau aux plantes.

On doit bien admettre, c’est mignon tout plein ! Par contre, un seul truc : il semble quand même possible de faire tout ça, tout en cachant un peu mieux les câbles. L’effet n’en serait que plus impressionnant !


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires