En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

Raspberry Pi : Asus sort son alternative puissante 4K ready, le Tinker Board

Les Raspberry Pi sont déjà géniaux pour faire toute une ribambelle de projets DIY, mais peuvent parfois manquer de patate. Asus Tinker Board est justement là pour pallier ce manque de puissance. Il surpasse les performances de son rival tout en gardant la même connectique et format et en restant à peine plus cher. La guerre est déclarée !

raspberry pi asus alternative puissante 4k ready tinker board

À gauche, le nouvel ASUS Tinker Board vs le RBPi 3 B à droite

Asus chercherait-il à ouvrir un nouveau front face au Raspberry Pi 3 ? À filer un coup de pied aux fesses de la fondation ? Dans une discrétion assourdissante, le constructeur de PC a mis en vente Tinker Board, un mini PC sur carte avec exactement les mêmes connectiques, et options générales, comme le wifi 802.11n, ou le Bluetooth… Sauf que là on a deux fois plus de RAM (2Go).

Et surtout un SoC Rockchip RK3288 avec un ARM Cortex-A17 à 1,8 GHz quadricoeurs en tandem avec un GPU Mali-T760 cadencé à 600 MHz avec 16 threads. Côté Raspberry Pi 3 B, il faut se contenter d’un SoC Broadcom BCM2837 64bit avec processeur quadricoeurs Cortex A53 @ 1.2GHz et un GPU VideoCore IV dual-core @ 400 MHz. Là où le second est limité au décodage du 1080p, le Tinker Board d’Asus peut tranquillement jouer des vidéos en 4K H.264.

Ce n’est pas tout : on troque le HDMI v1.4 pour du HDMI 2, et la sortie audio, dédiée au lieu d’être partagée avec la sortie composite, serait enfin de qualité correcte (24-bit/192K) alors que sur le RBPi, il faut installer un DAC dédié, sous peine de grésillements désagréables. À part ça, on retrouve un port Gigabit Ethernet, 1x MIPI DSI, 1x MIPI CSI, 4x USB 2.0, les headers GPIO exactement comme sur le Raspberry Pi.

A ceci près que ceux du Tinker Board sont color codés pour être visuellement plus pratiques. Comme son concurrent, on a une alimentation via un port micro-USB dédié. Et pour le stockage interne, il faut passer par du MicroSD. Selon Asus, le Tinker Board supporte n’importe quel dérivé de Debian, et bien entendu l’application de mediacenter Kodi. Il faudra faire des essais avec d’autres OS ARM pour explorer la compatibilité de la bête.

Le Tinker Board d’Asus est d’ores et déjà en vente sur des sites britanniques et norvégiens autour de 60 euros.  C’est à peine 20 euros plus cher que le Raspberry Pi pour presque le double des performances, et sans changer radicalement de facteur de forme. Cette option semble en tout cas très intéressante. On espère que la fondation Rasperry Pi va vite réagir avec un RBPi 4 qui fasse encore mieux !


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
  • diordnAi

    Rockchip sérieusement… Putain

  • WtfWthWhyohwhy

    « Asus chercher-t-il »… ça fait peur.

  • sprOOnz [ʃpru:ns]

    Puisqu’on parle grammaire : « pallier ce manque de puissance » et non « pallier à ce manque de puissance ». Pallier est un verbe transitif.