En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

SSD : leur durée de vie va bien au-delà des données constructeur

Les SSD résistent de mieux en mieux à l’épreuve du temps et à l’usure. Mieux que ce qu’en disent leurs constructeurs, comme le montre une étude réalisée par le magazine spécialisé allemand C’t. Celle-ci vient s’ajouter à d’autres études qui montrent que la longévité des SSD dépasse aujourd’hui largement les données constructeur. 

ssd duree de vie

Le magazine allemand C’t a soumis 12 disques SSD à une utilisation ultra-intensive pendant 5un an histoire de voir si oui ou non la durée de vie annoncée par les constructeurs était correcte. Et c’est plutôt une bonne nouvelle : les constructeurs sous-estiment aujourd’hui assez largement la durée de vie de ces périphériques de stockage. De quoi investir l’esprit un peu plus tranquille.

SSD : les constructeurs sous-estiment largement leur durée de vie

La technologie SSD a pour elle pas mal d’arguments face aux disques durs : sa rapidité en lecture / écriture, une latence réduite au minimum, plus de problème de fragmentation… Mais aussi quelques autres aspects moins sympa comme des capacités de stockage plus limitées, un prix du Go nettement plus élevé, et surtout une limite en nombre de cycles d’écriture. En fin de vie les erreurs d’écritures se multiplient jusqu’à ce que le SSD soit bon à jeter.

Les constructeurs du coup annoncent un nombre officiel, mais ce que confirme C’t c’est qu’ils ont tendance à sous-estimer le nombre de cycles maximum – d’autres études ayant montré des résultats similaires. Ici deux exemplaires de 6 SSD ont été testés : OCZ TR150, Crucial BX 200, Samsung 750 Evo, Samsung 850 Pro, SanDisk Extreme Pro et SanDisk’s Ultra II.

Parmi ces SSD, le record absolu a été battu par le Samsung 850 Pro qui a été capable d’écrire 9100 To au total – c’est 60 fois plus que la durée de vie garantie par le constructeur et comme si vous transfériez tous les jours 40 Go pendant 623 ans. Un des Sandisk Extreme Pro a lui aussi atteint le score honorable de 2200 To avant de lâcher. Un Samsung SSD 750 Evo a atteint lui aussi 1200 To.

Les Crucial BX200 ont atteint 187 et 280 To. Ce qui est 2,5 fois plus que la durée de vie prévue par le constructeur. Le magazine poursuit en expliquant que tous les SSD testés, même les moins chers, ont excédé leur durée de vie prévue « à l’exception d’un des SSD les moins chers, et d’un SanDisk Extreme Pro qui n’a plus donné de signe de vie trop tôt ».

Les acquéreurs de SSD peuvent donc se rassurer, les constructeurs sont assez conservateurs avec la durée de vie de leurs périphériques de stockage. Reste qu’en cas de problème, mieux vaut avoir avec un SSD une sauvegarde sous la main : il peut vite devenir impossible d’en extraire des données en cas de problème.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires
a887e17d4cd065d370f9732c5ea89070***