En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation et l'installation de cookies assurant le fonctionnement optimal de notre service. 

WiFi public : comment avoir un meilleur débit ou signal

Les réseaux WiFi publics sont bien pratiques pour économiser son forfait data en toutes situations. Mais le débit est très loin d’être leur point fort surtout lorsque le signal est faible. Il n’y a pas de remède miracle, et encore moins de possibilité d’agir réellement et directement sur le débit que le propriétaire du point d’accès public veut bien vous donner. Mais une astuce qui a fait ses preuves vous permettra au moins de pourvoir surfer au lieu de ramer !

wifi-public-comment-avoir-un-meilleur-debit-ou-signal

ARRÊTEZ DE BOUGER. Ce conseil peut paraître trop simple pour être vrai, mais on va vous expliquer la science qui se cache derrière. En fait, lorsque vous vous trouvez dans une gare de trains, ou un aéroport par exemple, et que vous tentez de vous connecter, il faut bien comprendre que leur réseau n’est pas conçu comme celui de votre domicile.

Les grands établissements qui offrent une connexion WiFi gratuite à leurs usagers utilisent un vaste réseau de points d’accès qui « répètent » le même SSID. De telle sorte que vous ayez l’impression qu’il n’y a qu’un seul réseau public dans la place. Alors qu’il y a peut-être plusieurs centaines de répétiteurs ! On appelle ce genre de réseau, réseau maillé, ou mesh network en anglais.

Or chacun de ces répétiteurs a une portée limitée. Vous pouvez vous retrouver donc dans trois cas de figure :

  • Un ou plusieurs signaux faibles ? C’est que vous vous trouvez trop loin : dans ce cas, pour améliorer le débit, il faut tenter de se rapprocher de telle sorte que les « barres » qui symbolisent la puissance du signal WiFi soient a minima proches de leur maximum.
  • Un signal fort
  • Plusieurs signaux forts

Sans outil d’analyse, il vous sera impossible de distinguer les deux derniers cas de figure. Mais le résultat est le même : si vous bougez, votre ordinateur captera probablement le signal d’une autre borne et tentera de s’y connecter.

La norme WiFi est en fait assez sensible au mouvement

Cela débouche fatalement sur des ralentissements, une hausse du ping, des packets perdus, voire des déconnexions intempestives.

Et ce d’autant plus que les normes 802.11b/g n’aiment pas trop le mouvement et que la négociation avec une autre borne wifi n’est pas forcément immédiate surtout si la borne en question est en surcapacité d’utilisateurs. Bref, de quoi vous donner envie d’appeler votre opérateur pour acheter une recharge de data qui coûte les yeux de la tête. Vous savez maintenant que c’est probablement inutile.

N’allez pas penser d’ailleurs qu’il faut vraiment bouger beaucoup pour obtenir ces désagréments ! Dans certains cas, des mouvements de quelques centimètres suffisent. Alors si vous observez une forte baisse de débit, essayez de vous tenir le plus immobile possible et redémarrez votre connexion internet. Vous pouvez faire cela hyper facilement en activant quelques secondes le mode Avion puis en le désactivant.

Chez vous, et contrairement aux lieux publics, vous pouvez choisir le meilleur emplacement possible pour votre routeur WiFi ainsi que le meilleur canal pour un débit maximal. Pour aller plus loin, on vous explique également comment configurer votre réseau Wi-Fi grâce au 192.168.1.1. Vous pourrez ensuite optimiser votre couverture et débit WiFi à la maison.


Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Commentaires